ESSAISLOISIRS

POURQUOI COURIR ? (HENRI MACE)

Le résumé du livre

Chacun a de bonnes raisons d’enfiler un tee-shirt, de mettre un short et de chausser une paire de runnings pour aller courir en ville, à la campagne ou à la montagne… Pour Alix, étudiante, c’est pour rester maîtresse de son image, pour Amandine, mère de famille, c’est pour appréhender le monde. Pour Emmanuel, conseiller patrimonial, c’est pour une révélation chiffrée. Pour Arnaud, banquier, c’est pour prendre de la hauteur. Pour Baptiste, ingénieur mécanique en biomasse, c’est pour être un dans le présent. Pour Bastien, architecte, c’est pour connaître son corps et se sentir vivant. Pour Christophe, restaurateur, c’est pour se sentir fort. Pour Emilie qui voyage en Bolivie, c’est pour partager avec l’Autre. Guillaume, informaticien, veut casser les frontières… Julie veut se voir autre et invincible. Marcel, marin, veut se sentir bien. Quentin cherche un sentiment d’appartenance. Pierre souhaite se laisser guider. Mathilde, DRH, privilégie la sérénité post-course. Quant à Romain, il s’entraine dans l’espoir de courir un jour un marathon…

Ma critique

« Pourquoi courir ? » n’est pas un ouvrage technique sur le footing, le jogging et autre trails plus ou moins ultras. Il n’aborde pas les questions techniques et ne donne aucun conseil ni programme d’entrainement comme le font tant d’autres ouvrages. En dépit de son sous-titre accrocheur, « Quinze histoires pour quinze raisons », ce n’est pas non plus un recueil de nouvelles. Les quinze personnages sont à peine esquissés, tout juste sait-on leur nom, leur âge et leur profession, pas toujours d’ailleurs. N’ayant ni véritable histoire ni anecdote à raconter, ce ne sont que des artefacts, des prétextes, des illustrations servant à introduire les développements philosophiques, psychologiques voire sociologiques de l’auteur. Lequel s’attache surtout à décortiquer les motivations qui sont aussi nombreuses que diverses, mais aussi à décomposer un à un tous les mouvements du corps pendant la course, à décrire toutes les impressions et tous les ressentis du coureur avec une précision chirurgicale et un pointillisme frisant la méticulosité. Le lecteur trouvera dans cet essai un hymne à la joie de courir en tout temps et en toute circonstance qu’il appréciera s’il fait abstraction d’une certaine verbosité et de coquilles un peu trop nombreuses à notre goût. On notera aussi la présence de quelques expressions savoureuses comme « joujou à jambes » ainsi qu’une bibliographie en fin de volume ne comportant en tout et pour tout que 6 ouvrages !

Ma note

4/5

LOISIRSvoyages

LA FRANCE INSOLITE (FRANCK CHAUVET)

Le résumé du livre

Qu’ont en commun les villes d’Apremont, de Locronan, de Gordes, de Pérouges et de Villefranche, les résidences d’Alexandre Dumas, d’Anatole France et d’Honoré de Balzac, les sites naturels comme le cirque de Gavarnie, le site de Filitosa, le gouffre de Padirac, la vallée des Merveilles et la chaîne des Puys, les jardins remarquables comme la Bambouseraie d’Anduzes et le Jardin des Cinq Sens, ou les endroits incroyables comme la Maison Vaisselle cassée, la Grotte magique, l’Eglise verte, la Fabuloserie ou le Paradis ? Ce sont autant de sites insolites, connus ou méconnus à découvrir dans notre si beau pays. L’auteur en a sélectionné cent, ce qui est très loin de représenter un répertoire exhaustif.

Ma critique

« La France insolite » est un charmant petit guide joliment édité. Couverture et impression de qualité, papier glacé et nombreuses photos couleurs. On regrettera néanmoins que chaque lieu n’ait pas eu droit à son illustration. On remarquera également que Paris et la région Ile-de-France se taillent la part du lion alors que certaines régions comme les Hauts de France ou l’Aquitaine n’ont pas le moindre site insolite à présenter. Cet ouvrage permettra cependant de quitter un peu les sentiers battus, il invitera à aller dénicher ces perles parfois très peu connues. Ainsi peut-on apprendre un peu et découvrir beaucoup sans avoir besoin d’aller à l’autre bout de la terre.

Ma note

4/5

DIVERSLOISIRS

QUEL EST ARBRE ? (TONY RUSSELL)

Le résumé du livre

Connaissons-nous vraiment tous les arbres qui nous entourent ? Savons-nous tous les reconnaître ? Savons-nous que les arbres sont les plantes les plus grandes et les plus anciennes présentes sur la terre ? Apparus il y a plus de 350 millions d’années, ils couvrent presque le tiers de la surface de notre planète. Il en existe plus de 80 000 espèces différentes. Sans eux pas de fruits, pas de graines, pas d’ombre l’été, pas d’abri pour la faune et pas d’atmosphère respirable. C’est dire l’importance de ces géants débonnaires.

Ma critique

« Quel est cet arbre ? » est un petit manuel particulièrement bien illustré (pas moins de 400 photos et 180 dessins) permettant à son possesseur de bien reconnaître tous les arbres. L’identification est principalement basée sur la forme des feuilles (lisse, ondulée, dentée, lobée, crénelée, épineuse, etc), mais aussi sur leur disposition (isolées, en verticilles, en ramules, en feuilles opposées ou alternes), leur écorce (très reconnaissable comme celles du bouleau ou du chêne), leurs fleurs ou leurs graines. En fin d’ouvrage, l’auteur propose un panorama récapitulatif permettant de s’y retrouver plus facilement ainsi qu’une liste des noms scientifiques (latins) et un glossaire expliquant les termes difficiles ou techniques employés. Ouvrage agréable à consulter, facile à emporter dans sa poche de blouson, donc à conseiller pour sa grande utilité.

Ma note

4,5/5

DIVERSLOISIRS

FAITES POUSSER VOS NOYAUX ! (HOLLY FARREL)

Le résumé du livre

Rien de plus simple et de plus ludique que de récupérer des noyaux ou des graines de fruits ou légumes et de s’amuser à les faire germer dans l’espoir d’obtenir un jeune arbre ou une plantule et peut-être, avec beaucoup de patience, de nouveaux fruits ou légumes. Du gros noyau d’avocat que l’on hérisse de trois allumettes pour le placer au-dessus d’un verre d’eau aux pépins de pomme, citron ou raisin qui germent dans le coton humide en passant par les graines de tomates, melon ou litchi, ce sont une vingtaine de plantes qu’il est possible de reproduire en allant tout bêtement les chercher dans nos cuisines !

Ma critique

« Faites pousser vos noyaux ! » est un petit opuscule bien illustré (de très jolies photos) plutôt destiné au jeune public. Pour chaque plante, une fiche détaillée montre comment prélever les graines ou noyaux, comment dépasser la dormance (en les plaçant au réfrigérateur un certain temps), comment les faire germer et comment mener à bien leur culture. Holly Farrel propose également d’évaluer deux critères, un de facilité et un de patience. En effet, à première vue facile et amusante, cette pratique peut en effet rencontrer quelques difficultés comme avec la datte, la figue ou l’olive. Autant la germination de la tomate, du melon ou de la pastèque est aisée, autant quelques autres sont aléatoires voire difficiles et donc sources de déception pour les enfants. Petit ouvrage utile et intéressant pour jardiniers en herbe !

Ma note

4/5

ESSAISLOISIRSvoyages

GUIDE DE LA RETRAITE HEUREUSE (BERNARD BELLEC)

Le résumé du livre

Qu’est-ce qu’une donation-partage ? Comment s’y reconnaître dans la foule d’acronymes tous plus sibyllins les uns que les autres (de AAH à USLD) ? Comment organiser des obsèques ? Comment protéger ses proches et transmettre son patrimoine ? De quelles aides peut-on disposer pour mieux vieillir ? Comment devenir acteur de son vieillissement ? Peut-on bien vieillir en restant chez soi ? Comment améliorer sa retraite ? Toutes ces questions et bien d’autres trouvent leurs réponses dans cet ouvrage.

Ma critique

« Guide de la retraite heureuse » est un bel ouvrage assez difficile à répertorier. En effet, ce livre agréable et joliment illustré est à la fois un almanach un peu dans l’esprit du Vermot avec ses anecdotes, ses petits faits historiques, méconnus ou oubliés, ses sites à découvrir, ses recettes pas toujours connues, ses conseils de jardinage, ses bandes dessinées, ses blagues, énigmes et historiettes. Une sorte de fourre-tout sympathique et fort utile pour les seniors qui souhaitent passer une retraite heureuse et qui voudraient comme l’indique le sous-titre « Bien vivre en France ». Une très belle édition grand format (almanach) qui aborde avec bonheur un grand nombre de sujets souvent intéressants Il est évident que la partie mémento avec ses index et son lexique sera la plus consultée et la plus utile. L’autre sera plus amusante voire distrayante.

Ma note

4,5/5

LOISIRS

LE PETIT LAROUSSE DES BONSAÏ (ISABELLE & RÉMY SAMSON)

Le résumé du livre

Le Bonsaï est un arbre miniaturisé cultivé dans une poterie, en intérieur ou en extérieur. C’est une pratique orientale très ancienne. Le mot lui-même signifie « arbre sur un plateau » ou « arbre dans un pot ». Historiquement parlant, il est né en Chine. On en retrouve ses prémices au IIIème siècle avant J.-C. Il aurait ensuite été introduit au Japon au XIIème siècle et ne serait apparu en Europe au XIXème siècle grâce à des voyageurs qui découvraient l’Orient et commençaient à mettre l’art oriental à la mode. Le lecteur se doute que c’est tout un art délicat de faire vivre un arbre même nanifié dans de telles conditions.

Ma critique

« Le petit Larousse des bonsaï » est une somme, une belle réussite éditoriale des éditions Larousse. C’est un peu la bible de l’amateur de bonsaï. Il est composé d’une présentation des pratiques de cultures. Comment en créer ? À partir de quoi ? (semis de graines, bouturage, marcottage, greffage) Comment l’entretenir ? (Rassembler les meilleures conditions de culture, taille, rempotage, arrosage, vaporisation, ligaturage…) Comment diagnostiquer et soigner les principales maladies. Les principales espèces sont présentées avec toutes leurs caractéristiques et leurs particularités de culture. De très nombreuses illustrations, photos, dessins agrémentent cet ouvrage très complet qui ravira aussi bien les simples amateurs que ceux qui voudraient se lancer dans cette culture particulière. Un incontournable.

Ma note

4,5/5