Liste

CE QU’ON VOIT ET CE QU’ON NE VOIT PAS (FRÉDÉRIC BASTIAT)

Le résumé du livre

Que deviendraient les vitriers si personne ne cassait de vitres ? Quand il change une vitre, le vitrier gagne six francs. Il s’en réjouit. L’industrie vitrière profite. C’est ce qu’on voit. Mais les six francs dépensés pour réparer cette vitre ne peuvent plus l’être dans d’autres secteurs comme celui de la chaussure, du textile ou de l’édition. C’est ce qu’on ne voit pas. En fait, la société perd la valeur des objets inutilement détruits. Destruction n’est pas profit… L’Etat doit-il subventionner les Arts ? On ne saurait stimuler par le biais de l’impôt donc de l’argent du contribuable les industries du luxe sans léser les industries de nécessité, car toute somme d’argent ne pouvant être dépensée deux fois, ce qui est attribué au théâtre a forcément été pris ailleurs. La subvention qui prive le particulier d’une part de ses possibilités d’échange est-elle au moins efficace ? Les théâtres subventionnés ont-ils des finances équilibrées ? On peut en douter quand on sait que ce sont les théâtres privés, qui ne vivent que de leurs ressources propres, qui ont les meilleurs résultats. Bastiat démontre que le choix, l’impulsion et l’initiative doivent venir du bas, du citoyen/consommateur et non du haut, du législateur/prédateur. Selon lui, il en va de la liberté et de la dignité humaine.

Ma critique

« Ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas » se présente comme un essai d’économie politique clair et d’abord aisé. L’auteur en bon économiste libéral entend démontrer la nocivité des entraves apportées à l’économie réelle. Ses cibles principales sont la subvention, la réglementation abusive et bien sûr le gaspillage de l’argent public pour des projets qui sont bénéfiques en apparence et nocifs en réalité. Cet ouvrage publié en 1879 reste facile et agréable à lire. Les démonstrations de Bastiat sont claires nettes et sans bavure et toujours illustrées par des exemples concrets. Tout ce qui est expliqué n’est finalement que simple bon sens et parfait réalisme. On s’étonne que cet économiste, révéré dans le monde entier, soit si peu connu dans son pays d’origine. En fait, on ne s’étonne plus quand on admet que depuis Colbert et même avant, le dirigisme et le centralisme démocratique ou non ont toujours tenu le haut du pavé. Un classique à lire par tous ceux qui s’intéressent au sujet.

Ma note

4/5

  Articles

1 2 3
juillet 10th, 2019

La S3G (Nouvelle)

LA S3G Insomnie… Je suis allé faire un tour sur Internet. À ces petites heures du matin, l’infosphère se calme […]

juin 1st, 2019

Mamie Portable (Nouvelle)

Mamie Portable Palais sur mer, jolie sous-préfecture du Bas de Palais, est surtout célèbre pour son magnifique beffroi et pour […]

mars 30th, 2019

Direct au paradis (Nouvelle)

DIRECT AU PARADIS (NOUVELLE) DIRECT AU PARADIS Il est cinq heures. La lumière triste et grise de janvier baisse lentement […]

février 4th, 2019

Castelgeffroy (Nouvelle)

CASTELGEFFROY — Mesdames et Messieurs, bonjour, soyez les bienvenus sur notre petit domaine de Castelgeffroy. Je me présente, Vicomte de Beauval-Mauffré, […]

janvier 13th, 2019

Toute la sagesse du monde (Nouvelle)

TOUTE LA SAGESSE DU MONDE Quand Dexter McAlistair frappa ce matin-là à la porte du pavillon du professeur Anger, il […]

décembre 31st, 2018

Bonne année 2019 !

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE !

décembre 20th, 2018

Noël…

Permettez-moi de vous souhaiter de passer un très Joyeux Noël. Si vous êtes croyant, ce sera dans la joie de […]

décembre 6th, 2018

Carlito (Nouvelle)

CARLITO Dans une baraque de briques du barrio Ciudad Bolivar de Bogota, Carlito s’activait au chargement de ses « mules ». Avec […]

novembre 8th, 2018

Week-end inoubliable en Sylvanie (Nouvelle inédite)

  WEEK-END INOUBLIABLE EN SYLVANIE WEEK-END INOUBLIABLE EN SYLVANIE (Ref : SM666 Code : H) Avec quelle impatience ils l’avaient […]

octobre 2nd, 2018

La voiture intelligente (Nouvelle inédite)

  LA VOITURE INTELLIGENTE Son réveil avait sonné en retard. Il avait même vibré deux fois à dix minutes d’intervalle. […]